Prenez soin de vous et de vos proches !




 Prenez soin de vous et de vos proches !

Chers toutes et tous,
 
La situation de confinement dans laquelle nous nous trouvons est difficile à gérer. D’autant plus quand elle se fait en compagnie d'un ou plusieurs proches atteints de TDA/H.
 
Entre la peur, l’anxiété, la tendance à ruminer, les difficultés à se concentrer, la susceptibilité, les doutes, les troubles du sommeil, les changements relatifs à votre travail, sans compter ce nouveau rôle d’enseignant que vous tentez d’endosser, votre quotidien est souvent difficile.
 
C’est pourquoi je vous propose ici quelques pistes qui, je l’espère, vous aideront à mieux vivre cette période compliquée.
 
  • Régulez l’exposition aux médias traditionnels et médias sociaux en limitant au maximum le contenu lié au COVID-19. Même s'il est important de vous tenir informé, une surexposition aux actualités amplifiera encore les angoisses de toute la famille.
     
  • Parlez calmement de la situation actuelle avec vos enfants de manière ouverte, calme et adaptée à leur niveau de compréhension. Interrogez-les sur leurs inquiétudes et ayez des paroles rassurantes. Faites attention aux mots que vous utilisez. Certains peuvent exacerber les émotions. « C’est étrange » sera moins anxiogène que « c’est épouvantable ».
    Expliquez-leur, notamment, que les différentes mesures barrières (comme se laver les mains, éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, rester chez soi, etc.) permettent de se protéger du nouveau coronavirus et ainsi d’éviter d’attraper le Covid-19.
     
  • Répétez régulièrement des mots réconfortants. Vos enfants sont inquiets même s’ils ne l’expriment pas de la même manière que vous. Ils ont, plus que jamais, besoin de se sentir en sécurité et aimés.
     
  • Organisez vos journées et celles de tous les membres de la famille selon une routine fixe : heures du lever, du coucher, des collations et repas, horaire de travail, activités avec les parents, jeux, etc.
    Proposez à chacun de travailler ou de s’occuper individuellement, simultanément, 2 heures par jour afin de vous permettre d’optimiser votre temps et de gagner en efficacité, surtout si vous êtes en télétravail.
    Formalisez cet emploi du temps rassurant par écrit, afin que chacun puisse s’y référer. Pour les plus jeunes, utilisez des pictogrammes visuels.
     
  • N’interrompez pas le traitement médicamenteux qui aide vos enfants à mieux gérer les symptômes de leur trouble, sauf avis contraire du spécialiste qui les suit, bien évidemment.
     
  • Ne vous inquiétez pas de l’éventuel retard pédagogique que vos enfants pourraient prendre pendant le confinement. Leur équilibre mental est plus important que leur niveau scolaire ! Rappelez-vous que tous les jeunes se trouvent dans la même situation. Lors du retour en classe leurs enseignants s'adapteront à cette situation inédite.

    L’important est de continuer à apprendre.

    Pour ce faire, utilisez les supports pédagogiques fournis par les établissements scolaires, expliquez la matière avec vos propres mots ou stimulez-les intellectuellement à l'aide de différentes activités.
    C'est le bon moment pour leur apprendre à cuisiner, à chanter, à dessiner, à danser, à bricoler, etc.

    Profitez de votre lieu de vie pour inciter vos enfants à observer toutes les petites bêtes qui y vivent. C’est l’occasion de les observer, de les dessiner et d’effectuer, en famille, des recherches sur le sujet pour apprendre leurs caractéristiques, leur évolution, etc.

    Racontez des histoires, chantez des chansons, jouez !
    Toutes ces activités sont excellentes pour la mémoire, le contrôle de soi, la coopération, le vocabulaire, les mathématiques, les habiletés sociales, etc.
    À vous les jeux de société, les parties de dames, d’échecs, les puzzles, etc.

    Sollicitez-les artistiquement. Encouragez-les à peindre, colorier, découper, coller, utiliser de la pâte à modeler, écrire des poèmes, des histoires, des chansons, faire des jeux de constructions, des pliages…
     
  • L'activité physique est excellente pour prévenir l’anxiété et la dépression !
    Maintenez une activité sportive, familiale, quotidienne, extérieure d’au moins 30 minutes par jour (promenade, course à pied, vélo tout en veillant à respecter les distances requises avec les autres promeneurs.
    À l’intérieur, organisez des séances de yoga, de relaxation, des parcours, de la danse, etc.
    Différents sites Internet peuvent vous y aider et notamment :
    https://activeforlife.com/fr/
    https://www.les-supers-parents.com/le-yoga-pour-enfant-une-activite-ludique-aux-nombreux-bienfaits/
    https://youtu.be/9ApwXpmT_EQ
    https://www.teteamodeler.com/activit%C3%A9s/confinement/TOP-10-des-videos-pour-faire-du-sport-a-la-maison-avec-les-enfants

     
  • Gardez le contact avec vos proches ! Tant pour vous que pour vos enfants, ces contacts sont vitaux en cette période troublée.
    Encouragez vos enfants à fixer des rendez-vous quotidiens avec leurs copains, la famille, etc., si possible de manière visuelle, via Skype, FaceTime, WhatsApp, etc.
    Pour les ados, laissez-les discuter, entre eux, en toute discrétion.
     
  • Il est rare qu’une famille passe autant de temps ensemble. Même les couples les plus zen peuvent se sentir exaspérés lorsqu'ils sont en contact continu, alors que dire des familles qui vivent avec le TDA/H ?
    Permettez-vous des moments de solitude, à l’intérieur de la maison ou en allant marcher.
    Faites preuve de bienveillance et de lâcher prise tant envers vos enfants qu’envers votre conjoint.
    N'oubliez pas de les encourager et de les féliciter pour leurs efforts.
    Vivre en confinement est difficile pour tous !
    Et, s'il vous arrive de craquer, de vous énerver ou si l'ambiance familiale vire au psychodrame, rappelez-vous que cela ne fait pas de vous un mauvais parent.
    Soyez indulgent envers vous-même, prenez 5 minutes pour vous (même si c’est aux toilettes) et ayez confiance !
 
Et pour terminer :
  • si vous avez besoin d’aide :

     
 
Prenez soin de vous et de vos proches !
 
Amitié et chocolat belge

Pascale De Coster
Fondatrice ASBL TDA/H Belgique
www.tdah.be

 




Copyright © TDA/H Belgique asbl - www.tdah.be - All Rights Reserved.

 

Newsletter

Recherche